Sélectionner une page

Comment préparer les concours, avec ou sans master

Comment préparer les concours, avec ou sans master

Pour préparer les concours d’enseignement, la voie la plus adaptée passe par le master MEEF (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation). Mais d’autres voies sont possibles pour les candidats déjà titulaires d’un master autre que MEEF, et pour ceux qui n’ont pas le niveau de diplôme requis pour s’inscrire en master.

Préparer les concours de l’enseignement avec l’Attestation d’Études Universitaires

Les candidats déjà titulaires d’un master ou dispensés de diplôme (voir plus bas) souhaitant préparer un concours de recrutement de l’enseignement à l’ESPE peuvent s’inscrire dans le cadre d’une Attestation d’Études Universitaires (AEU).

L’Attestation d’Études Universitaires se déroule sur une année, et les enseignements sont les mêmes que ceux du master 1 MEEF correspondant au parcours choisi. L’étudiant s’engage, dans le cadre d’un contrat pédagogique, à suivre tout ou partie des enseignements du master 1 et à passer un concours de recrutement de l’enseignement. Les conditions d’accès sont les mêmes que pour une inscription en master, sauf pour les candidats exonérés de diplôme.

L’exonération de diplôme aux concours de l’enseignement

Pour tous les concours de l’Éducation nationale (enseignement public ou privé), vous êtes exonéré(e) de diplôme si vous êtes :

  • mère ou père de trois enfants au moins,
  • ou si vous êtes reconnu(e) «sportif de haut niveau».

En clair, en remplissant l’une de ces conditions, vous pouvez vous présenter aux concours sans avoir de master. Mais cette dispense ne vous épargne pas les épreuves des concours, où la concurrence est rude…

Concernant le CAPET et le CAPLP, deux autres profils de candidats peuvent être dispensés de diplôme :

  • Sous conditions de validation d’une VAE ou d’une VAP, les personnes ayant exercé 7 ans après l’obtention d’un CAP (dans le domaine concerné par le CAPET ou CAPLP préparé).
  • Sous conditions de validation d’une VAE ou d’une VAP, les personnes ayant exercé 5 ans après l’obtention d’un BTS (dans le domaine concerné par le CAPET ou CAPLP préparé).

Préparer les concours et le master après une validation des acquis

Pour vous inscrire en master MEEF et aux concours externes de l’enseignement, la condition est d’être titulaire d’une licence. Si vous n’en avez pas (et que vous ne pouvez pas être exonéré de diplôme ni vous présenter au troisième concours – voir ci-dessous) mais que vous êtes en congé de formation, en recherche d’emploi ou en projet de reconversion professionnelle, vous pouvez néanmoins y accéder par la voie de la validation des acquis. Chacune des demandes est soumise à l’avis de la commission pédagogique du master MEEF et à la décision du directeur de l’Espé.

La validation d’acquis professionnels et personnels (VAPP)

Salarié ou demandeur d’emploi, vous devrez constituer un dossier spécifique afin de démontrer que votre expérience professionnelle a permis d’acquérir les aptitudes nécessaires (prérequis) pour suivre le parcours du master MEEF visé.

La  validation des acquis de l’expérience (VAE)

La VAE permet la reconnaissance officielle de l’expérience professionnelle, associative ou bénévole en vue d’obtenir un diplôme ou un titre à finalité professionnelle sous condition que ceux-ci soient inscrits au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Elle s’adresse à toute personne qui justifie d’au moins un an d’expérience (en continu ou non) en rapport direct avec la certification visée.

La validation des études supérieures (VES)

La VES permet d’obtenir une certification, après examen des études supérieures suivies en France ou à l’étranger.

Préparer le troisième concours

Il existe une possibilité méconnue, qui ne concerne qu’un faible nombre de postes au regard du concours externe, mais qui représente une opportunité pour les candidats dont les diplômes n’atteignent pas le niveau master mais d’une expérience professionnelle : les concours de la troisième voie, auxquels il est possible de s’inscrire sans aucun diplôme ni limite d’âge.

Si aucun titre ou diplôme n’est exigé, il faut justifier d’une ou de plusieurs activités professionnelles accomplies dans le cadre de contrats de droit privé. Les activités professionnelles réalisées comme fonctionnaire, magistrat, militaire, agent public, documentaliste des établissements d’enseignement privés ne peuvent être prises en compte dans la durée des activités professionnelles exigée. Toutes les autres activités professionnelles rémunérées sont prises en compte. Vous devez avoir exercé ces activités professionnelles pendant au moins cinq ans.

Attention : la troisième voie concerne tous les concours de l’enseignement public et privé, mais n’est pas ouverte chaque année dans toutes les sections.

Préparer le concours interne

Sans master mais avec un diplôme de licence ou équivalent (bac + 3), les candidats ayant exercé durant au moins 3 années dans la Fonction publique (dans l’Éducation nationale ou non) peuvent se présenter à un concours interne de l’enseignement (hors agrégation).

Les épreuves sont moins nombreuses et différentes de celles des concours externes. Elles comprennent notamment une épreuve de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle (RAEP).


Devenir enseignant contractuel ou vacataire : mode d’emploi

Où trouver le magazine gratuit Vocation Enseignant ?

Suivez toute l’actualité des recrutements des métiers de l’éducation
sur la page Facebook de Vocation Enseignant.


Vos commentaires, vos questions, votre témoignage...

Notre sélection de vidéos

Notre sélection vidéos Devenir Enseignant

Publicité Revive Adserver – VIP

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Réseau Canopé

logo Réseau Canopé
L'actualité de reseau-canope.fr :
    Feed has no items.