Sélectionner une page

Devenir enseignant titulaire : quel master pour quel concours ?

Devenir enseignant titulaire : quel master pour quel concours ?

Pour se présenter aux concours externes de l’enseignement et devenir titulaire, il est nécessaire d’être inscrit en master (ou de l’avoir déjà validé). En particulier, le master MEEF (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation) a été conçu pour former les futurs enseignants et les préparer aux concours. Il est décliné en 4 mentions différentes, adaptées au parcours visé.

Le master MEEF et ses 4 mentions

Différents concours se présentent à vous selon que vous voulez enseigner dans le primaire ou le secondaire, dans l’enseignement général, professionnel ou technologique. De ce choix dépend votre inscription en master. En effet, même s’il s’agit dans tous les cas d’un master MEEF, celui-ci se décline en plusieurs mentions.

Toutefois, il n’est pas obligatoire de suivre un parcours MEEF pour s’inscrire à un concours de l’enseignement : la seule exigence, pour le concours externe et sauf cas de dispense, est d’avoir le niveau d’études requis (master 1 validé ou en cours pour la session 2021, master 2 validé ou en cours à partir de 2022), quelle que soit la spécialité.

Au moment de l’inscription au concours, vous devrez aussi faire un choix entre l’enseignement public ou privé. Les concours sont en effet distincts même si le contenu, les dates et les jurys des épreuves sont identiques.

Le master MEEF «Premier degré»

Le master MEEF «Premier degré» prépare les étudiants aux concours de recrutement des professeurs des écoles (CRPE) publics et privés et assure leur formation : ceux-ci enseignent ensuite en école primaire (maternelle et élémentaire).

Le master MEEF «Second degré»

Le master MEEF «Second degré» prépare les étudiants aux concours de recrutement des professeurs des collèges et lycées et assure leur formation. On distingue :

Le master MEEF «Encadrement éducatif»

Le master MEEF «Encadrement éducatif» prépare les candidats au concours de recrutement des conseillers principaux d’éducation (CPE) et assure leur formation : ils exercent ensuite dans les collèges et les lycées publics. Ce concours n’a pas d’équivalent dans le privé : il faut postuler directement auprès du chef d’établissement pour occuper des fonctions similaires.

Le master MEEF «Pratiques et ingénierie de la formation»

Le master MEEF «Pratiques et ingénierie de la formation» assure la formation aux métiers du secteur de la formation (approches pédagogiques pour le numérique, formation et ingénierie de formation pour des publics spécialisés, etc.) permettant ensuite d’exercer dans une entreprise privée ou un organisme public.

Inscription en master 1 MEEF : conditions de diplôme

Pour vous inscrire dans un de ces masters MEEF et aux concours externes de l’enseignement, la condition est d’être titulaire d’une licence.

Si vous n’en avez pas (et que vous ne pouvez pas être exonéré de diplôme ni vous présenter au troisième concours) mais que vous êtes en congé de formation, en recherche d’emploi ou en projet de reconversion professionnelle, vous pouvez néanmoins y accéder par la voie de la validation des acquis :

  • La Validation d’Acquis Professionnels et Personnels (VAPP) : salarié ou demandeur d’emploi, vous devrez constituer un dossier spécifique afin de démontrer que votre expérience professionnelle a permis d’acquérir les aptitudes nécessaires (prérequis) pour suivre le parcours du master MEEF visé.
  • La VAE (validation des acquis de l’expérience) : elle permet la reconnaissance officielle de l’expérience professionnelle, associative ou bénévole en vue d’obtenir un diplôme ou un titre à finalité professionnelle sous condition que ceux-ci soient inscrits au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Elle s’adresse à toute personne qui justifie d’au moins un an d’expérience (en continu ou non) en rapport direct avec la certification visée.
  • La VES (validation des études supérieures) : elle permet d’obtenir une certification, après examen des études supérieures suivies en France ou à l’étranger.

Chacune de ces demandes est soumise à l’avis de la commission pédagogique du master MEEF et à la décision du directeur de l’Inspé (Institut national supérieur du professorat et de l’éducation).

Déroulement du master MEEF : de l’inscription à la titularisation

En cours de licence ou après une VAPP, une VAE ou une VES, vous pouvez vous inscrire en master MEEF dans l’Inspé (pour le public) ou l’Isfec (pour le privé) de votre choix : les inscriptions ont lieu entre janvier et août selon les établissements.

Après l’entrée en master MEEF, le déroulement et le contenu de la formation et des concours enseignants pour les candidats externes diffère selon qu’on est concerné ou non par la réforme mise en place en 2019 par la loi sur l’école de la confiance.

2020 : une session non concernée par la réforme

Si vous avez réussi le concours et validé le master 1 en juin 2020, vous êtes passé en deuxième année du master MEEF et devenu fonctionnaire stagiaire à la rentrée 2020. Il s’agit d’une année de formation en alternance rémunérée, à l’issue de laquelle vous êtes titularisé après avoir été reconnu apte à exercer vos fonctions d’enseignant.

2022 : première session du nouveau concours

À partir de 2022, le concours est repoussé à la deuxième année de master. Il est nécessaire d’être inscrit en deuxième année de master ou d’en être déjà titulaire pour se présenter au concours externe. Comme les épreuves, le contenu du master MEEF est également revu.

Cette réforme vous concerne si vous intégrez la première année de master à partir de la rentrée 2020 :

  • Après avoir obtenu une licence, vous intégrez un master en première année (MEEF de préférence). Si vous validez celle-ci, vous passez en deuxième année.
  • Vous préparez le concours pendant la deuxième année de master, les épreuves se déroulant dans la deuxième moitié de l’année scolaire. Dans le cas d’un master MEEF, vous bénéficiez d’une formation en alternance : 2/3 en INSPÉ, 1/3 en établissement scolaire. Vous êtes rémunéré en tant que contractuel de l’Éducation nationale.
  • Si vous réussissez le concours et validez le master 2, vous devenez fonctionnaire stagiaire. Dans le cas d’un master MEEF, vous enseignez dans un établissement scolaire, au moins à 80 % de votre temps de service. La décharge dont vous bénéficiez est consacrée à poursuivre votre formation. Dans le cas d’un master non MEEF, votre temps de service se partage en deux moitiés : l’une en classe, l’autre en formation.
  • À l’issue de cette période de stage (dont la durée n’est pas encore déterminée), vous êtes titularisé, à condition d’avoir été reconnu apte à exercer vos fonctions d’enseignant.

2021 : l’année de transition

Le nouveau concours ne sera pas encore mis en place et l’ancien ne devrait plus concerner les étudiants inscrits en M1 puisque ceux-ci suivront le nouveau master et prépareront le nouveau concours.

Aucune information officielle n’est encore disponible à ce sujet. On peut toutefois supposer qu’une dernière session de l’ancien concours aura bien lieu afin d’éviter une année blanche. Elle devrait concerner par exemple les candidats ayant échoué à la session 2020 mais ayant validé le master 1, mais aussi tous ceux qui remplissent les conditions pour se présenter. Ainsi, rien ne devrait empêcher de passer ce concours les candidats inscrits en master 1 en 2020-2021, s’ils sont prêts à en préparer les épreuves par eux-mêmes.


Vos commentaires, vos questions, votre témoignage...

Notre sélection de vidéos

Notre sélection vidéos Devenir Enseignant

Publicité Revive Adserver – VIP

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Réseau Canopé

logo Réseau Canopé
L'actualité de reseau-canope.fr :
    Feed has no items.

Autopromo Magazine VE

Autopromo Magazine VE 2