Select Page

Travailler dans les écoles primaires : tous les métiers

Travailler dans les écoles primaires : tous les métiers

Pour devenir enseignant dans le premier degré, faire le point sur la formation et les voies d’accès, mais aussi découvrir les autres métiers de l’éducation, ceux qui contribuent à offrir de bonnes conditions de vie aux élèves… et à leurs enseignants, suivez ce guide !

Sous le nom d’école primaire sont réunies les écoles élémentaires (classes du CP au CM2) et maternelles (trois sections). C’est aussi ce qui s’appelle l’enseignement du premier degré.

De la maternelle au CM2, les enfants sont accueillis par des professeurs des écoles et également par du personnel appartenant à la fonction publique territoriale. Ces agents territoriaux assurent des fonctions techniques pour les cantines, l’entretien des établissements ou encore pour assister les enseignants. C’est le cas des agents spécialisés des écoles maternelles (ATSEM) ou des animateurs pour les écoles primaires.

Chacun a sa place pour aider l’enfant à bien grandir. Détaillons le rôle de chacun.

Accompagnant d’élèves en situation de handicap (AESH) – catégorie C

Anciennement dénommés auxiliaires de vie scolaire (AVS), des accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH) peuvent être recrutés directement par les académies, pour faciliter l’accueil et l’intégration des élèves handicapés à l’école. 

Agent territorial spécialisé des écoles maternelles (ATSEM) – catégorie C

Dans les écoles maternelles, des agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles appelés ATSEM sont souvent présents. Ces personnes (qui détiennent un CAP petite enfance) ont des fonctions multiples d’assistance aux personnels enseignants :

  • accueil des enfants et animation le matin,
  • maintien en état de propreté des locaux et du matériel,
  • préparation du matériel et des activités avec les professeurs des écoles,
  • aide aux repas et à l’organisation de la sieste.

Tout comme les adjoints techniques territoriaux des établissements d’enseignement, les ATSEM sont recrutés par les communes.

Pour en savoir plus sur les missions, les conditions de recrutement et la rémunération des ATSEM, consultez la fiche  reussir le-concours atsem.

Adjoint d’animation territorial – catégorie C

Les adjoints d’animation territoriaux interviennent entre autres dans les écoles primaires pour s’occuper de la garderie ou animer des activités dans le cadre des temps d’activités périscolaires mis en place par la réforme des rythmes scolaires.

Pour en savoir plus sur les missions, les conditions de recrutement et la rémunération des adjoints d’animation territoriaux, consultez la fiche Devenir adjoint d’animation territorial.

Adjoint technique territorial des établissements d’enseignement (ATTEE) – catégorie C

Les adjoints techniques territoriaux des établissements d’enseignement ont pour fonction l’entretien courant des locaux et des espaces verts des établissements. Ils sont aussi en charge de l’accueil (renseignements, contrôle de l’accès, transmission des messages…). Ils peuvent être appelés à organiser, coordonner et exécuter des travaux ouvriers ou techniques, selon leur qualification.

Les adjoints techniques territoriaux de 2e classe sont recrutés sans concours (sur lettre de motivation, curriculum vitae et entretien) alors que les adjoints techniques territoriaux de 1re classe sont recrutés sur concours externe (niveau CAP-BEP), interne et troisième concours ou après inscription sur une liste d’aptitude.

Ce personnel communal est placé sous l’autorité du directeur ou de la directrice d’école.

Pour en savoir plus sur les missions, les conditions de recrutement et la rémunération des ATTEE, consultez la fiche Devenir adjoint technique territorial des établissements d’enseignement.

métiers école primaire

Professeur des écoles – catégorie A

Le premier métier qui vient à l’esprit à l’évocation de l’école primaire est celui des professeurs. En effet, c’est le professeur des écoles qui passe le plus de temps avec les élèves : 24 heures de cours par semaine, auxquelles s’ajoutent 108 heures de différentes activités comme l’aide aux élèves, les temps de concertation (conseil d’école, conseil des maîtres…), les temps de formation, etc.

L’enseignement qu’il donne doit être polyvalent pour éveiller les enfants dont il a la responsabilité. Du français à l’éducation sportive en passant par les sciences, les mathématiques, l’histoire-géographie, l’éducation civique et les langues vivantes, de nombreux domaines sont enseignés.

Le métier de professeur des écoles est loin d’être répétitif : chaque année, le professeur est libre de changer l’organisation de sa classe, d’adapter ses cours, de proposer de nouvelles activités ou sorties scolaires. Ses principales qualités sont évidemment la motivation et une bonne culture générale pour réussir le concours. Mais il faut aussi faire preuve d’une capacité d’adaptation aux publics, d’écoute et de communication.

Pour devenir professeur des écoles, il faut réussir le CRPE (concours de recrutement de professeurs des écoles). Il faut être inscrit en première année d’étude de master (M1) au moment de l’inscription au concours en septembre.

À la fin de l’année de M1, le concours se passe en mars/avril (écrit), puis en juin/juillet (oral). Si vous réussissez le concours, vous passez en M2 en alternance avec le statut de professeur stagiaire.

À la fin de votre année de stage, vous êtes normalement titularisé comme professeur et vous obtenez votre master.

À la session 2018, 11 587 candidats ont été admis aux concours de recrutement de professeurs des écoles (CRPE) de l’enseignement public, 765 dans l’enseignement privé.

Pour en savoir plus sur les missions, les conditions d’accès et les épreuves du concours de professeur des écoles, consultez la fiche Réussir le concours CRPE.

Il existe aussi un « troisième concours » pour les personnes ne répondant pas aux conditions de diplôme mais ayant, par exemple, exercé des fonctions enseignantes. L’inscription à ce 3e concours est soumise à certaines conditions.

Pour connaître les conditions d’inscription au 3e concours et les conditions d’exonération de diplôme, consultez la fiche Devenir enseignant sans diplôme.

Étudiant apprenti professeur (EAP) – catégorie A

Plus de mille postes d’étudiants apprentis professeurs (EAP) sont offerts chaque année depuis la rentrée 2015. Ce dispositif remplace les emplois d’avenir professeur. Les étudiants bénéficient d’un contrat d’apprentissage qui permet d’alterner formation universitaire et immersion en classe encadrée par un tuteur enseignant.

Une opportunité pour des étudiants qui se destinent à l’enseignement et qui peuvent ainsi suivre une formation professionnalisante et percevoir une rémunération.

Pour en savoir plus sur les conditions de recrutement et la rémunération des EAP, consultez la fiche Étudiant apprenti professeur.

Directeur d’école – catégorie A

Pour postuler à cette fonction (inscription sur une liste d’aptitude), il faut avoir exercé la fonction de professeur des écoles au moins 2 ans. Selon la taille de l’établissement à gérer, le directeur enseigne à temps partiel.

Sa fonction est importante, c’est lui qui coordonne le personnel pour veiller à la bonne marche de son école et qui procède à l’admission des enfants.

Inspecteur de l’Éducation nationale – catégorie A

L’inspecteur de l’Éducation nationale est le supérieur hiérarchique de tous les enseignants du primaire exerçant dans sa circonscription.


Découvrez aussi tous les métiers des collèges et des lycées.

Suivez toute l’actualité des recrutements des métiers de l’éducation en rejoignant la page Facebook de Vocation Enseignant.

Publicité Revive Adserver – VIP

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Réseau Canopé

logo Réseau Canopé
L'actualité de reseau-canope.fr :
  • Comment éduquer aux images ?
    le 10 octobre 2018 à 6 h 56 min

    Cette année, les Rendez-vous de l’histoire font la part belle aux images et leurs impacts. Un thème qui prend tout son sens dans […]

  • Devenez enseignant
    le 4 octobre 2018 à 12 h 30 min

    En 2019, le ministère de l’Éducation nationale recrute 24 000 nouveaux enseignants. Pourquoi pas vous ? […]

  • Faire vivre la fraternité à l'école et au-delà
    le 19 septembre 2018 à 9 h 23 min

    Réseau Canopé s'associe à la troisième campagne de sensibilisation du mouvement « Fraternité […]

Articles récents

Share This
Ce site vous a apporté des informations utiles?