Comme annoncé au moment de la dernière rentrée scolaire, marquée par une pénurie d’enseignants, un nouveau concours exceptionnel va faciliter l’accès des professeurs contractuels à la titularisation. Un projet de décret présenté aux syndicats d’enseignants donne des précisions.

Un concours de professeur des écoles dans trois académies

Ce nouveau concours recrutera seulement des professeurs des écoles. Il ne concerne donc pas les candidats qui souhaitent enseigner en collège et en lycée.

Il sera organisé chaque année, de 2023 à 2026, dans trois académies : Créteil, Versailles et la Guyane. Pour la première session, en 2023, chacune de ces académies offrira respectivement 200, 120 et 50 postes (soit un total de 370 postes pour un nombre de candidats potentiels estimé à 1300).

Des conditions d’accès et des épreuves adaptées

Les conditions d’accès à ce CRPE exceptionnel sont moins exigeantes que pour le concours interne habituel. En effet, pour s’y présenter, les candidats devront :

  • justifier de 18 mois d’exercice en tant que professeurs contractuels dans le premier ou le second degré (au lieu de 3 ans pour le concours interne habituel) ;
  • être titulaires d’un diplôme de niveau bac + 2 (au lieu de bac + 3 pour le concours interne habituel).

Enfin, ce concours exceptionnel comportera seulement une épreuve écrite d’admissibilité et une épreuve d’admission (au lieu de trois et deux minimum pour le concours interne habituel).

Les inscriptions à ce nouveau concours exceptionnel ne sont pas encore ouvertes. Un arrêté d’ouverture sera prochainement publié.


Suivez toute l’actualité des recrutements des métiers de l’éducation sur la page Facebook de Vocation Enseignant.

Vos commentaires, vos questions, votre témoignage...