Select Page

Bien engager sa relation avec les parents d’élèves

Bien engager sa relation avec les parents d’élèves

La construction de relations de confiance entre les parents et les enseignants est une question centrale, régulièrement rappelée comme une priorité de l’institution. À travers ces extraits du livre Familles-École : construire une confiance réciproque paru chez Réseau Canopé, Jean-Louis Auduc vous délivre de précieux éclairages afin de bien engager vos relations avec les parents d’élèves.

Comment développer une attitude d’ouverture

Il est nécessaire de chercher à engager systématiquement avec les parents des contacts dès le début de l’année et de les maintenir tout au long de l’année, en utilisant différents moyens (entretiens individuels, réunions collectives, mais aussi échanges téléphoniques ou encore carnet de liaison).

Une « lettre ouverte aux familles » peut présenter les différents documents de liaison utilisés. Il est souvent décisif d’aménager les conditions matérielles des rencontres familles/école. Il est également nécessaire de réfléchir aux modalités relationnelles des rencontres avec les enseignants pour mettre les parents à l’aise.

Il semble fondamental de développer une attitude d’ouverture, d’accueil, d’établir un climat de confiance, de dédramatiser la situation, d’éviter de critiquer et enfin de s’exprimer de façon compréhensible.

Les réunions doivent toujours avoir une visée précise, claire et utile pour les familles. Il peut être aussi utile d’organiser des réunions moins formelles : par exemple, de prévoir des réunions par petits groupes de parents pour qu’ils échangent entre eux, qu’ils partagent entre pairs, d’organiser des témoignages de parents vers d’autres parents pour leur permettre de partager ce qu’ils ont vécu à des moments décisifs.

Il faut favoriser un climat de convivialité avec, par exemple, un « pot » à l’issue des réunions. Ce peut être l’occasion de valoriser les représentants des parents, les responsables d’associations auprès de tous.

Il est également nécessaire que les parents ne se sentent pas exclus du travail de la classe, pour leur donner les moyens de suivre ce que réalise leur enfant. Cela peut revêtir la présentation succincte des programmes, notamment en échangeant sur les souvenirs qu’ils peuvent avoir des programmes qu’ils ont pu suivre, la présentation des méthodes de travail, des objectifs, de la programmation du travail de la classe.

Ouvrir la classe aux parents, les informer de la vie de l’établissement font partie des possibles pour mieux impliquer les familles. C’est donner aux parents des occasions de participer à la vie scolaire en les invitant à des sorties avec les élèves pour leur montrer que de telles initiatives font partie pleinement de l’apprentissage scolaire des jeunes, c’est leur proposer d’intervenir, par exemple, dans des ateliers, ou encore organiser des soirées d’échanges sur des sujets de société en rapport avec la discipline enseignée.

Comment valoriser le rôle des parents

Il faut mettre en avant le plus souvent possible les parents, les féliciter fréquemment, les rendre fiers de leur rôle et de leurs enfants. Par exemple, ne pas hésiter à faire des cérémonies pour l’entrée, la sortie des classes, une exposition de dessins, la réalisation d’objets, pour qu’ils se sentent à leur place dans l’école ou encore en leur signalant les progrès et pas seulement les difficultés de leur enfant.

Lors des changements de degré comme le passage école/collège, il est indispensable de se dire en échangeant avec les familles que ce passage n’est pas qu’un changement de lieu ou de niveau, c’est aussi un passage de l’enfance à l’adolescence qui nécessite une action commune de tous les acteurs d’un territoire.

L’enjeu de l’orientation est fondamental pour des parents qui sont, dans leur ensemble, très inquiets pour l’avenir de leur enfant. Pour les préparer avec leur enfant aux enjeux de l’orientation, il est souhaitable d’organiser à la fois des réunions d’information des parents sur l’orientation ou des forums des métiers – avec la participation de parents présentant leur métier –, mais aussi de leur faire découvrir des qualifications ou des diplômes qui n’existaient pas ou peu lorsqu’ils étaient élèves.

Ainsi, le baccalauréat professionnel, créé il y a trente ans, n’a atteint sa pleine mise en œuvre qu’il y a une vingtaine d’années. Très peu de parents savent donc ce qu’il signifie et ce qu’il représente. On peut d’ailleurs dire la même chose de nombreuses formations…

Publicité Revive Adserver – VIP

Suivez-nous sur Facebook

Réseau Canopé

L'actualité de reseau-canope.fr :

Articles récents

Share This
Ce site vous a apporté des informations utiles?