Témoignages

« Comment je suis devenue professeure des (...)

À 35 ans, Éva est professeure des écoles stagiaire. Après plusieurs tentatives au concours externe, c’est finalement grâce au troisième concours (...)

Lire la suite
 
 
 
 
Consulter la page Facebook de Vocation Enseignant

Suivez toute l'actualité des candidats aux concours et enseignants stagiaires

J'y vais !

 
 

Tous les concours 2017-2018


Rechercher des concours

 
 
Accueil > Concours enseignants > Réussir le concours CAPEPS

Réussir le concours CAPEPS

Professeur certifié d’éducation physique et sportive enseignant dans les collèges et les lycées

Fonction publique d’État. Catégorie A. Secteur enseignement. Métiers associés : inspecteur de l’éducation nationale, formateur adulte, directeur d’établissement, conseiller d’éducation


Tendance de recrutement
Concours annuel.
Nombre de postes : environ 800 recrutements annuels.

Qualités requises

Les qualités habituelles des enseignants sont bien entendu indispensables. À celles-ci s’ajoutent un goût prononcé pour les activités physiques et l’envie de les partager. Une excellente et constante condition physique est requise comme une grande disponibilité afin d’encadrer des activités extrascolaires.

La profession

Se reporter à la fiche Réussir le concours CAPES .

Le concours

Les informations relatives à la préparation et aux conditions d’inscription sont identiques à la fiche Réussir le concours CAPES .

Les épreuves du concours

Épreuves d’admissibilité
1. Dissertation portant sur les fondements socio-historiques et épistémologiques de l’éducation physique. L’épreuve a pour but d’évaluer la capacité du candidat à situer son action professionnelle au regard des permanences et des transformations de l’éducation physique, sous l’influence de déterminants endogènes et exogènes au système éducatif.

2. Dissertation ou étude de cas sur l’enseignement de l’éducation physique et sportive faisant appel à des connaissances relevant des sciences humaines et sociales propres aux activités physiques sportives. L’épreuve a pour but d’évaluer la capacité du candidat à mobiliser les connaissances scientifiques, techniques et professionnelles nécessaires à la compréhension des conditions d’enseignement et d’apprentissage, pour favoriser les acquisitions des élèves dans le cadre de la mise en œuvre des programmes d’éducation physique et sportive du second degré.

Épreuves d’admission

1. Prestations physiques et leçon de spécialité
Trois prestations physiques et un entretien de spécialité. La leçon présentée par le candidat doit répondre aux besoins de formation pour un groupe singulier d’élèves. Ce groupe est défini par un niveau de classe, un niveau de pratique, des caractéristiques observées dans la pratique de l’activité physique sportive et artistique (APSA) retenue par le candidat.
L’épreuve a pour but d’évaluer le niveau de performance du candidat dans deux APSA parmi celles inscrites dans la liste du programme du concours et d’apprécier le niveau d’expertise technique, didactique et scientifique du futur enseignant qui tente de résoudre le problème posé dans l’énoncé de la question initiale support de la leçon de spécialité.
Chaque partie de l’épreuve compte pour moitié dans l’attribution de la note.

2. Épreuve comportant deux parties

Première partie : leçon d’éducation physique et sportive se référant aux programmes d’EPS des collèges et des lycées, déclinés dans un contexte d’établissement et organisés par un projet pédagogique d’EPS. L’épreuve a pour but de vérifier le niveau de maîtrise des connaissances didactiques, pédagogiques et scientifiques du futur enseignant pour proposer une leçon d’EPS inscrite dans un contexte d’établissement et pour une population caractérisée d’élèves, en vue d’acquisitions de compétences, référées aux programmes d’enseignement.

Seconde partie : interrogation portant sur la compétence « Agir en fonctionnaire de l’État et de façon éthique et responsable ». À partir d’une question préalablement posée par le jury lors de la phase de préparation, le candidat réalise un exposé d’un maximum de dix minutes, suivi d’un entretien d’une durée maximum de dix minutes.

Après le concours

Les lauréats du CAPES sont nommés professeurs certifiés stagiaires et affectés dans une académie pour un stage d’un an dans un établissement. Un enseignant expérimenté leur est exclusivement affecté comme tuteur.

Ils bénéficient d’un accompagnement et d’une formation organisée à l’ESPE au cours de l’année scolaire.

Après validation du stage, les stagiaires sont titularisés.

Rémunérations mensuelles : de 1 584 € brut pendant l’année de stage à 3 026 € après 30 ans de carrière. Des primes mensuelles peuvent compléter le traitement : écoles spécialisées, heures supplémentaires, indemnité ZEP, indemnité suivi et orientation des élèves, indemnité de professeur principal.
Tout au long de sa carrière, une actualisation des connaissances est nécessaire en formation continue. La promotion interne permet d’évoluer dans l’exercice du métier ou de changer d’activité au sein de l’Éducation nationale : formateur d’adultes, chercheur, formateur à l’étranger. Par concours interne, les professeurs peuvent devenir inspecteurs de l’Éducation nationale ou chefs d’établissement.

Contact :

- Inscription au concours dans les inspections académiques, liste sur le site

- Portail ESPE

- Liste des universités

- CNED


- Où trouver le magazine gratuit Vocation Enseignant ?

- Suivez toute l’actualité des recrutements des métiers de l’éducation
sur la page Facebook de Vocation Enseignant.